Bienvenue

sur le site pro d'ARTE, dédié aux professionnels de l'audiovisuel et des médias.

« À perdre la raison », de Joachim Lafosse, en salle le 22 août 2012

Murielle et Mounir s’aiment passionnément. Leur dépendance envers le Docteur Pinget, chez lequel ils vivent avec leur quatre enfants, devient insidieusement excessive. Ce film, qui a bouleversé le Festival de Cannes 2012, est inspiré de l’affaire Lhermitte : une mère coupable de cinq infanticides, en Belgique en 2007.

 

 

A PERDRE LA RAISON
réalisé par Joachim Lafosse,
coproduit par Les Films du Worso, Versus production, Samsa Films, Box Productions, Prime Time, RTBF, RTS, en association avec ARTE/Cofinova, distribué par Les Films du Losange.

Avec Tahar Rahim, Emilie Dequenne, Niels Arestrup.

Emilie Dequenne a reçu le Prix de la meilleure actrice au Festival de Cannes 2012 dans la catégorie « Un Certain Regard ».

Murielle et Mounir s’aiment passionnément. Depuis son enfance, le jeune homme vit chez le Docteur Pinget, qui lui assure une vie matérielle aisée. Quand Mounir et Murielle décident de se marier et d’avoir des enfants, la dépendance du couple envers le médecin devient excessive. Murielle se retrouve alors enfermée dans un climat affectif irrespirable, ce qui mène insidieusement la famille vers une issue tragique.
Ce film est directement inspiré de l’affaire Lhermitte (une mère coupable de cinq infanticides) qui a marqué la Belgique en 2007.

_____________

Avec À perdre la raison, Joachim Lafosse confirme la puissance de son talent, poussant encore plus loin le traitement de ses thèmes de prédilection (dépendance, famille, perversion, limites) pour nous amener à penser l’impensable. – ladepeche.fr

 

Le dossier de presse du film

L’interview de Joachim Lafosse par ARTE.TV

 

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2014 ARTE France