Bienvenue

sur le site pro d'ARTE, dédié aux professionnels de l'audiovisuel et des médias.

ARTE diffuse « Lohengrin » de Wagner en direct de la Scala de Milan vendredi 7 décembre 2012 à 20h15

L’ouverture de saison de la Scala de Milan est désormais un rendez-vous musical attendu sur ARTE. Cette année, la prestigieuse maison d’opéra italienne accueille « Lohengrin » de Wagner, sous la direction de Daniel Barenboim et avec une distribution prestigieuse : Jonas Kaufmann, Anja Harteros et René Pape.

 


Daniel Barenboim                                                      Jonas Kaufmann

Anja Harteros et Jonas Kaufmann comptent actuellement parmi les meilleurs interprètes d’ »Elsa » et de « Lohengrin ». Ensemble, ils ont fait leurs débuts dans ces deux rôles au Festival de l’opéra de Munich en 2009 et ont été ovationnés par le public et la critique.
_____________________________________________

LOHENGRIN
Opéra en trois actes de Richard Wagner
Direction musciale : Daniel Barenboim
Avec : Jonas Kaufmann (Lohengrin), Anja Harteros (Elsa Von Brabant) et René Pape (Henri L’oiseleur), Tomas Tomasson (Friedrich Von Telramund), Evenlyn Herlitzius (Ortrud), Zeljko Lucic (Le héraut d’armes du roi), L’Orchestre de la Scala.
Mise en scène : Claus Guth
Réalisation : Arnalda Canali (Italie,  2012, 4h)
Coproduction : RAI, ZDF/ARTE
Soirée présentée par Annette Gerlach.

 

> Vous pouvez (re)voir l’opéra jusqu’au 14 décembre sur ARTE+7.

  • henriettasophia.wordpress.com

    ive done a painting of jonas kauffman http://www.henriettasophia.wordpress.com xx

  • http://twitter.com/FVerdeggiante flora verdeggiante

    dying to see the première at la Scala

  • John Hudson

    Qui a fait la bande annonce de Lohengrin pour ARTE

  • Anonyme

    Bonjour John,
    Les bandes-annonces sont réalisées par les équipes d’ARTE. Sommes ravis que vous ayiez aimé. A bientôt !

  • Pazdro

    Pourquoi annoncez-vous « ‘en direct de la Scala à 20h15  » quand la représentation commence réellement à Milan à 17h ?

  • Anonyme

    Bonjour Pazdro,
    La captation a bien été réalisée par ARTE en direct à 17h à Milan, mais la diffusion -dans les conditions du direct- a été très légèrement différée pour pouvoir régaler un plus grand nombre de téléspectateurs. Tout simplement.

  • Micheleraggi

    si on le loupe, peut on le revoir en replay ?
    dites oui!!!!

  • Drihouey

    Quel immense plaisir à l’idée d’écouter et voir ce magnifique opéra de Wagner, merci à ARTE de diffuser des oeuvres lyriques dont nous souffrons de ne voir plus souvent.

  • Jan Jaap leeuw

    Je voudrais bien avoir des information correctes d’Arte. J ‘ai cherche partout sur le Net pour savoir les horaires correctes qui etaient contradictoires. Mensonge publicitaire??

  • Jan Jaap Leeuw

    En plus, votre reponse: a ete realise: devrait etre, : sera realise:. Voyez francs quand-meme!!

  • Alfonso García

    Que maravilla!! Lo más selecto del arte lírico y de la humanidad entera!!!!

  • Mb Eu

    A’ vrai dire, l’ouverture du Lohengrin est attendue autour de 18h00. Pourquoi donc appeler cette re-transmission une « directe »? Et pourquoi ce décalage avec France Musique ?

  • Daenen

    Des voix exceptionnelles, mais une mise en scène et décors en dessous de tout. J’aime à rêver en voyant un opéra, mais ici c’est un cauchemar. J’en ai assez de voir que ces « metteurs en scène » soient incapable de respecter une œuvre.

  • Pitpitou

    pensez à l’opéra pour les nuls. Aucun livret, sur l’histoire et l’intrigue !?

  • Stellerodile

    Cette mise en scène est un non-sens. Je regrette Anja Harteros .

  • Jan Jaap Leeuw

    Je ne crois pas mes yeux, interruption d’une retransmission en differe!! En plus avec une bande degeulasse qui se repete pendant 5 minutes et maintenant siegfried idyll. inexcusable!

  • Tabule

    c’est sublime…Kaufmann est impressionnant..mais qu’est ce qui se passe : COUPURE en plein milieu de la scene majeure!! rendez nous les anges!!!!

  • Pierre Boccoz

    la diffusion vient de s’interrompre brutalement!

  • gmax

    ARTE_France, pourquoi une grosse coupure dans ce faux direct en plus ?

  • Schaffausen

    Cet opéra est une merveille … malgré la coupure.

  • JONGEN J.C.

    Très remarquable exécution musicale, navrante et lamentable mise en scêne par des « prétendus » artistes qui sont, encore une fois, largement dépassés par le génie wagnérien.

  • Christian CHORIER

    JE VOUS INVITE À LIRE MON COMMENTAIRE SUR MON SITE WEB :
    http://chorier.blog.fr.over-blog.com/
    Je vous souhaite une bonne lecture !
    Christian Chorier
    chorier.opera@wanadoo.fr

  • Anonyme

    Je vous invite à lire mon commentaire sur ce LOHENGRIN sur mon site web :
    http://chorier.blog.fr.over-blog.com/
    Bien cordialement,
    Christian Chorier
    chorier.opera@wanadoo.fr

  • Mcdus

    Pour une fois que vous diffusez un opéra à une heure décente, il est regrettable que vous n’ayez pas été capable d’assurer une qualité de retransmission (en différé qui plus est) à la hauteur de l’évènement.

  • Lodeline

    Merveilleux !!!!!!!

  • Anonyme

    BONJOUR, JE VOUS INVITE À LIRE MES COMMENTAIRES SUR MON SITE WEB :
    http://chorier.blog.fr.over-blog.com/
    SOIREE ENNUYEUSE A DORMIR DEBOUT !
    FORT HEUREUSEMENT IL Y AVAIT JONAS KAUFMANN POUR NOUS REMONTER LE MORAL.

  • Claude Duperay

    Super j’espère que nous aurons droit à une rediffusion .Merci

  • Lydie Delaigue

    D’une beauté vocale et musicale à couper le souffle! Quel dommage que cette coupure ait interrompu un passage où tout le plateau chantait et nous emmenait loin loin… Je suggère qu’Arte ou d’autres maison d’édition de dvd en fasse un ou qu’Arte redifuse et sans coupure cette oeuvre magnifique. Bravo à « Elsa » qui a pris le rôle au pied levé. Quant à Kaufmann, il a été magnifique de vérité de bout en bout, et très bien entouré. Pas de faiblesse ici. Une distribution de rêve.

  • Dumau

    Tout à fait d’accord avec vous. l’opéra doit faire rêver mais comment peut-on croire une seule seconde au « beau chevalier » qui vient sauver sa belle en voyant un acteur rendu par une mise en scène absurde, « névrosé » « tremblotant ». J’ai rendu les armes au début du second acte me croyant dans un bar louche. c’est vraiment inadmissible ! mais certainement que les « bobo » « pseudo intello » apprécient. Dommage vraiment car les voix étaient exceptionnelles et les acteurs justes dans leur rôle.

  • Anonyme

    La Scala nous doit une revanche…
    Lire mon commentaire sur :
    http://chorier.blog.fr.over-blog.com/
    Bonne lecture
    Christian Chorier
    Officier des Arts et Lettres
    Animateur de l’émission « Des voix sous les étoiles », le magazine de l’art lyrique de Radio Semnoz (www.radiosemnoz.com).

  • Alain Paris

    Ayant zappé « pour voir » je suis resté scotché dessus, grâce à kaufmann. J’avais eu la chance de l’entendre dans Werther (à paris) et sa voix est toujours merveilleuse. Quant à Elsa et le remplacement, je ne suis pas aussi dur que certains commentaires ci-dessous, un peu plus reservé par contre pour le role d’ortrud.

  • danielle Rouaix Blanquart

    malgré la coupure, cette soirée était magique. Cette Elsa inattendue était magnifique
    et Jonas Kaufmann émouvant dans cette mise en scène où Lohengrin se sent menacé
    dans son engagement. C’était très bien pensé. Daniel Barenboim toujours excellent
    Les choeurs pourtant un peu « fouillis » parfois (sans doute la distance).. Mais tout était là pour une réussite et c’en fut une.

  • Cecilealcaraz

    Très belles voix, mise en scène difficile à aimer, dommage en effet pour la coupure
    mis un grand merci pour cette programmation que nous désirerions plus fréquente.

  • Anonyme

    Malgré cette panne, soirée magique. Cette Elsa inattendue était magnifique et Jonas Kaufmann est évidemment à la hauteur (voix et jeu). Cette mise en scène a l’avantage de ne pas mettre en valeur un héros triomphant mais un envoyé d’un monde spirituel
    dans un monde hostile où il se sent fragile c’est très bien fait. Daniel Barenboim, comme toujours suit ce drame avec des couleurs d’orchestre très belles. Toute la
    distribution a bien mérité les applaudissements. Dommage que les choeurs aient été
    un peu « fouillis » par moment (la distance sans doute)

  • Jacqueline Foulatier

    Jonas Kaufmann est, comme toujours, exceptionnel mais la vision du metteur en scène m’a fortement déçue avec ce Lohengrin craintif, névrosé ; rien d’un héros venant sauver Elsa. J’ai aussi regretté l’absence de Anja Harteros !

  • Anonyme

    ARTE comme pour Bayreuth nous fait le coup de la panne chaque fois (pour empêcher d’enregistrer), livrant ainsi, une oeuvre tronquée… c’est scandaleux.

  • Anonyme

    Bonjour,
    Vous pouvez (re)voir l’opéra jusqu’au 14 décembre sur ARTE+7 :
    http://videos.arte.tv/fr/videos/en-direct-de-la-scala-lohengrin–7105828.html.

  • mirvos

    Le Lohengrin de Munich en 2009 plongeait déjà dans le ridicule (comment construire sa maison ! un des plus beau prélude de Wagner joué avec comme « action » l’esquisse de la dite maison sur une véritable planche à dessin ! le berceau et le landau comme symbole d’une future maternité ! quelle imagination !) – mais, mais tous les chanteurs magnifiques.
    On ne peut que se répéter en parlant de Jonas Kaufmann : peut-être la plus grand ténor du siècle, et même de tous – timbre d’argent et de bronze – interprète hors du commun. Il faut l’être pour accepter le jeu demandé par le metteur en scène dans ce Lohengrin de la Scala (ne pas craindre de se « mouiller » – au sens propre comme au sens figuré – s’étendre parterre et s’agiter de tremblements – mais que diable ! pour quelle raison ?) et pourquoi ce piano couché utilisé comme banc ? Et quelques plumes dans des mains tremblantes pour symboliser le cygne !
    C’est un peu trop facile d’utiliser une musique qui sera forcément belle (comment faire autrement avec Wagner et des interprètes pareils ?) pour faire n’importe quoi dans une mise en scène d’une insignifiance pareille, dépourvue d’imagination et même laide.
    Ce « faire n’importe quoi » ne serait-il pas tout simplement un alibi pour masquer tout simplement une impuissance créatrice ?
    Heureusement de belles mises scène existent (par exemple : festival de Salsbourg 2006, La Flûte Enchantée par Pierre Audi – Royale Opera House 2011, Tosca par Jonathan Kent – Glyndebourne 2012, Les Maîtres Chanteurs par David McVicar)
    Alors rien n’est encore perdu dans l’art de la mise scène !

  • mirvos

    bonjour à tous
    qui peut me dire quel hymne était chanté sur scène lors des saluts ?
    merci
    mirvos

  • Jan Jaap Leeuw

    Quand meme, la presentatrice a bien expliquee qu’on chantait d’office l’hymne nationale italienne pour toute ouverture de la saison a La Scala?? Peut-etre je nái pas suivi la traduction parce que je parle couramment l’allemand et la diffusion aux Pays-Bas n’avait pas les memes sous titres qu’en france.

  • Alexandre

    Une rediffusion compenserait la coupure malheureuse.

    Alex

  • Anonyme

    Bonjour,
    Vous pouvez (re)voir l’opéra jusqu’au 14 décembre sur ARTE+7 :
    http://videos.arte.tv/fr/videos/en-direct-de-la-scala-lohengrin–7105828.html.

  • Luco40

    Il y a un certain pathétique à se sentir obligé de justifier la pertinence d’opinions personnelles en brandissant une breloque dont la détention n’est malheureusement pas une marque de qualité particulière, la distribution de médailles relevant de nos jours avant tout de considérations politiques et de copinage plus que de mérite. On a droit bien sûr dans le commentaire en lien à des insultes bien peu constructives autant qu’hypocrites, on imagine que les bobos du marais dont il est question sont ceux que d’aucuns appellent les folles lyricomanes. Pour information et pour avoir lu un temps le blog de ce monsieur, je signale qu’il ne supporte pas la contradiction ou les opinions divergentes qui conduisent invariablement au caviardage des envois, aux insultes et aux menaces de poursuite en se prévalant de relations dans le monde judiciaire. ce qui renvoie à mon « pathétique » liminaire.

Tous les droits de reproduction et de diffusion réservés © 2014 ARTE France