"Professeur Cyclope" à l'honneur au Festival de la BD d'Angoulême 2014

Après un an d’existence, le mensuel de bandes dessinées et de fictions numériques en ligne coédité par ARTE France s’affirme comme la base avancée d’une mutation possible de la bande dessinée. Professeur Cyclope, qui voit la vie en grand, est l’une des attractions du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême. Professeur Cyclope en ligne.

1024-0-crop-large-photo

 

Professeur Cyclope - Bon pied, bon œil

Par Pascal Mouneyres pour ARTE Magazine

La bande dessinée est-elle compatible avec le numérique ? Cet art si intimement lié au papier et par ailleurs si florissant peut-il connaître un nouvel essor en devenant tactile ? Fort de presque un an d’existence, Professeur Cyclope répond par l’affirmative. Créée en mars 2013, coéditée par ARTE et Silicomix, la revue en ligne n’a eu de cesse depuis de remplir son cahier des charges : étoffer chaque mois une production éditoriale inédite et expérimenter des formes d’écriture en les adaptant aux nouveaux supports. "Des lecteurs qui se disaient jusqu'à présent réticents à la lecture sur écran commencent lentement mais sûrement à apprécier les contenus innovants de notre éditorial", expliquent Gwen de Bonneval et Fabien Vehlmann, deux des fondateurs (avec les auteurs Cyril Pedrosa, Hervé Tanquerelle et Brüno). Disponible sur ordinateurs, tablettes et mobiles par abonnement, en lecture partielle gratuite en coédition sur le site d’ARTE, le magazine s’approche des mille deux cents pages téléchargeables pour une cinquantaine de signatures.
MÉTAL HURLANT DE L'ÈRE NUMÉRIQUE
Celui que la critique spécialisée qualifie de "Métal hurlant de l’ère numérique" mise sur la diversité de ses contenus, tant dans les genres (aventure, humour, récits intimistes) que les formats (récits courts, longs, à suivre, etc.). Avec, bien sûr, une attention soutenue au défilement digital des images et à la mise en écran des histoires. Alors, Professeur Cyclope, l’héritage papier est-il définitivement oublié ? "Non, répondent Gwen de Bonneval et Fabien Vehlmann, nous réfléchissons aussi à l’articulation entre les supports papier et numériques afin de créer des passerelles, des lectures complémentaires et non opposées." Ce projet devrait trouver un premier aboutissement avec une collection de livres prévue au printemps prochain (chez ARTE Éditions/Casterman), dont l’adaptation du très marquant Sourire de Rose de Sacha Goerg. En attendant, le Festival d’Angoulême (où presque tous les fondateurs du magazine ont un album sélectionné en compétition officielle) célébrera généreusement cette année foisonnante. Trois rencontres avec l’équipe, mais surtout une exposition au Théâtre de l’Odéon y sont prévues. Dans le milieu très concurrentiel de la BD, une première reconnaissance très précieuse.
_______________

Professeur Cyclope à Angoulême
- Démonstration et rencontres au stand Cyclope/ARTE dans l'espace Nouveau Monde ;
- Exposition au Théâtre de l’Odéon et rencontres avec les auteurs : "Narrations numériques : haute couture ou prêt-à-porter ?" (le 31 janvier à 15.00) ; "Professeur Cyclope show" (le 1er février à 15.00) ; "Un modèle économique est-il possible ?" (le 2 février à 13.45).

Chez ARTE Éditions
Les deux premiers albums de la collection "papier", en coédition avec Casterman, sortiront en mai : Iba de Pierre Maurel et Le sourire de Rose de Sacha Goerg. Suivront en septembre Le teckel d’Hervé Bourhis et Les pénates de Franc et Sorel. Le communiqué de presse.

 

> professeurcyclope.fr