Laurent Ballesta repart pour une nouvelle mission scientifique

Après sa rencontre avec le coelacanthe, Laurent Ballesta part en Polynésie française pour une nouvelle expédition scientifique destinée à percer le mystère de la reproduction spectaculaire des mérous. Elle fera l’objet d’un documentaire diffusé en 2015 sur ARTE.

 

Tournage Mystere Merou
© Thomas Vignaud

Dans la lignée des explorations scientifiques « Gombessa », soutenues par la manufacture de Haute Horlogerie Blancpain, le biologiste marin, photographe naturaliste et plongeur Laurent Ballesta partira avec son équipe début juin dans l’Archipel des Tuamotu en Polynésie française. Il se rendra sur l’atoll de Fakarava pour tenter d’observer un rassemblement unique au monde de mérous marbrés du Pacifique. Obéissant à un mystérieux appel annuel, ils viennent se reproduire par milliers, dans une chorégraphie aussi brève que spectaculaire, le jour de la pleine Lune.

En collaboration avec le Centre de Recherche Insulaire et Observatoire de l’Environnement (CRIOBE) de Polynésie, qui est rattaché au CNRS, cette mission Gombessa II, Le mystère mérou présente trois défis de taille : une tentative de plongée record de 24h, un challenge en terme d’images - cet événement rare et extrêmement rapide nécessitant des prises de vue de l’ordre de 2000 images par seconde - et une étude des mécanismes de cet événement vital et de son rôle dans l’écosystème lagonaire et récifal. Cartographie du site, pose de balises acoustiques et de capteurs sur certains spécimens de mérou comme sur leurs prédateurs (les requins), pose de caméras de surveillance avec retour vidéo 24h/24 par antenne WIFI longue portée, survol de la passe par drones… Durant 40 jours, tout sera mobilisé pour ne perdre aucun détail de cette période intense de la vie naturelle du lagon.

Le Mystère Mérou
Un documentaire de Gil KEBAILI, écrit par Laurent Ballesta et Gil KEBAILI
Coproduction : ARTE France, Les films d'Ici, Andromède Océanologie (2014, 90mn)
Prochainement sur ARTE.

Le communiqué de presse.